Atelier fabrication de cosmétiques

Comme vous avez pu voir sur les réseaux sociaux, depuis le mois d’août j’anime des ateliers « fabrication de cosmétiques » dans la boutique Aux Arts Tisane à Valréas, pour enfants et pour adultes.

Mais quels sont les avantages de faire ses propres cosmétiques ?

1)      Le premier point principal : La composition

La composition des cosmétiques industriels et de pharmacie, voir même labellisée bio, laisse fortement à désirer pour la plupart : ingrédients issus de la pétrochimie, perturbateurs endocriniens, nanoparticules, conservateurs, additifs, parfums, alu, paraben, produits de synthèse, PEG …

Vous trouverez au dos des produits que vous achetez la liste INCI qui recense en termes latins tous les composants. Cette liste est obligatoire même sur les sites en ligne. Pour vous aider à choisir vos produits déjà fabriqués, vous pouvez vous aider de l’application Yuka qui traduit très bien les compositions. Avec Laka cosm-éthiques j’ai décidé de réunir tous les produits qu’on trouve dans notre salle de bain sans ces ingrédients néfastes superflus et de faire acte de transparence pour pouvoir vous offrir le meilleur en 100% naturel français et toujours avec le plus possible de % d’ingrédients bio.

Pour revenir à la composition d’un cosmétique fait maison, vous allez savoir exactement ce qui compose votre produit et vous allez pouvoir choisir vous-même les ingrédients et leurs qualités sans traducteur. En faisant ses propres cosmétiques, on se rend compte que c’est très simple et qu’avec peu d’ingrédients, on arrive à faire un super produit beaucoup plus SAIN et EFFICACE.

2)      Parlons de l’efficacité :

Un cosmétique maison est plus efficace que ceux qu’on trouve dans le commerce. En effet, il se compose de 95% d’ingrédients actifs alors que dans les cosmétiques du commerce type grande surface, on en a que 30% au maximum. On en revient alors à la composition, chaques ingrédients à un rôle à jouer dans votre produit.

3)      Forcément après l’efficacité, c’est la qualité qui prône :

Encore une fois, on en revient à la composition, en sélectionnant des ingrédients de qualité, bio, vierges, 100% naturels, éthiques vous fabriquez forcément un produit de qualité.

4)      Une consommation responsable :

Faire ses cosmétiques soi-même c’est aussi l’assurance d’une consommation éthique. Privilégiez d’ailleurs les ingrédients bio pour vos préparations. On maîtrise ce que l’on consomme. Utilisez un flaconnage en matériaux recyclé recyclable, que vous réutiliserez lors de vos prochaines fabrications.

5)      C’est non testé sur les animaux :

La plus part des grandes marques, dont je ne citerai pas les noms ici, testent leurs produits sur les animaux avant la commercialisation. Ces tests sont réalisés dans des conditions abominables. Dans aucun cas ces tests ne sont justifiables.

6)      Lutter contre le Green Washing :

D’après Wikipédia : L’écoblanchiment, ou verdissage, aussi nommé greenwashing, est un procédé de marketing ou de relations publiques, utilisé par une organisation (entreprise, administration publique nationale ou territoriale, etc.) dans le but de se donner une image de responsabilité écologique trompeuse. La plupart du temps, les dépenses consenties concernent davantage la publicité que de réelles actions en faveur de l’environnement et du développement durable.

En gros, les industriels vous font croire grâce à leur packaging et à leur publicité, qu’ils sont écologiques. Mais rien ne change dans les méthodes de fabrications des produits et de leur composition. Et ils prennent encore moins en compte la destruction du produit et l’impact qu’il pourrait avoir sur l’environnement. Ne vous faites pas avoir, lisez bien la composition au dos du produit !

7)      Passons à un avantage plus positif : on prend du temps pour soi !

Un moment d’apprentissage et de partage. Chaque atelier que j’ai fait jusqu’à présent, m’a permis et me permet de rencontrer des personnes, d’échanger et de découvrir. Faire un cosmétique c’est un peu comme faire un gâteau, il y a une recette, des ingrédients, un temps de cuisson/ de repos et à la fin, on est heureux du résultat et de se servir de notre création. C’est également un moment de détente, qui permet d’évacuer le stress et de lâcher prise en ne pensant à rien d’autre : ce qui occupe les mains, libère l’esprit. Comme la plupart des activités manuelles.

8)      Autre chose en lien avec l’avantage du dessus : On fait ses propres choix

Une fois qu’on a la base en cosmétique comme en cuisine, on adapte à nos envies, à nos besoins. Vous pouvez créer à l’infini en fonction de vos désirs. Si votre peau est sèche, autant fabriquer un savon pour peau sèche avec des matières premières nourrissantes …

Il faut savoir que la société nous pousse à acheter plusieurs produits : une crème de jour, une crème de nuit, une crème visage, une crème corps, une crème anti-rides, une crème hydratante, une crème anti-acné, une crème pour peau sèche, une crème pour peau grasse … Au final on se retrouve vite avec 10 crèmes. Hors une seule et même crème peut servir à tout ça, en choisissant les bons ingrédients plus besoin de 10 crèmes, une seule suffit pour le visage et le corps, pour le jour et pour la nuit … Vous vous rendez compte à quel point on accumule et on surconsomme ??? Lorsque vous fabriquez un savon c’est le même principe, il sert aussi bien pour laver le corps, le visage ou les mains. Souvent on me pose la question « C’est un savon pour les mains ou pour le corps ? ». La réponse se trouve dans la qualité des ingrédients qui composent votre savon.

Lorsqu’on prône un mode de vie plus éthique, ce mode de vie est plus minimaliste.

9)      Réduction du gaspillage !

Un point essentielle qui permet d’accentuer notre mode de vie éthique, ce n’est pas parce que vous utilisez de l’huile de coco pour vous fabriquer un savon qu’elle ne va pas servir à autre chose. Bien au contraire ? un ingrédient peut servir à faire de multiples choses, par exemple un autre cosmétique : dentifrice, déodorant, huile, crème … mais il peut également être utilisé pur sur la peau ou les cheveux et concernant l’huile de coco, elle peut très bien être utilisée en cuisine. Il faut se renseigner sur les différentes utilités qu’un produit peut avoir.

10)   C’est économique, parlons argent :

Vous allez acheter 100ml d’huile de coco et vous n’allez utiliser que 30ml pour fabriquer votre lait hydratant. Vous savez que vous pourrez faire 2 autres laits hydratant avec le même flacon d’huile de coco. Alors oui la première fois a un coût, mais c’est économique à long terme. Si vous participez à un atelier de fabrication, vous allez avoir le coût du cour en plus. Mais une fois que vous avez pris la main c’est très simple.

11)   Un avantage original : Faire un cadeau fait main !

C’est bientôt Nöel, et pourquoi pas offrir un cadeau fait main, dans lequel on a mis tout son amour pour le fabriquer. C’est le cadeau utile, écologique et en plus qui fait forcément plaisir car vous avez passé du temps à le fabriquer, vous n’avez pas pris 5min pour dépenser un billet chez un gros industriel qui se fiche de savoir si sa compo est bonne ou pas et qui en plus de cela, teste ses produits sur les animaux (oui je fais références à plusieurs grands magasins/ marques de produits cosmétiques).

A VOUS DE JOUER !

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous intéresser également

×