Un nouveau chemin pour 2020 : le minimalisme

J’ai toujours eu tendance à faire du tri régulièrement dans mes affaires (objets, vêtements, chaussures …) mais je découvre aujourd’hui une notion plus poussée du simple « faire le tri » : Le Minimalisme.

Le minimalisme, c’est vivre mieux avec moins. À l’heure actuelle, l’humain se définit par ce qu’il possède. La société dans laquelle nous vivons nous pousse à cette consommation à cause des publicités et de ce que nous voyons en partie à la télévision et sur internet. Nous devons prendre conscience du lien que nous avons avec les objets et nous en détacher. Le minimalisme, c’est réduire notre consommation dans sa globalité.

Nous en oublions notre vraie nature, nos vrais rêves, nos vraies passions. Posséder ne veut pas dire être heureux … Et si nous faisions réellement le tri dans notre vie ?

Depuis des années, nous accumulons des objets, des vêtements, des souvenirs, des cadeaux. Nous remplissons notre espace d’objets, nous comblons notre temps libre de distraction, nous encombrons notre cerveau de pensées. Nous n’avons pas appris à faire de la place matériellement, mentalement et spirituellement parlant.

J’ai commencé par un tri poussé des vêtements et des chaussures que j’accumule depuis l’adolescence et les questions que je me suis posée sont :

– Est-ce que je porte toujours ce vêtement ?

– Ce vêtement me rend t-il heureuse ?

– Ce vêtement est-il nécessaire ?

Si les trois réponses sont « Non » alors je ne garde pas le vêtement, si celui-ci est en mauvais état il partira à la déchèterie, si celui est en bon état il peut être donné ou vendu. Autant vous dire que j’ai désengorgé mon armoire. Et ça fait du bien !

J’ai renouvelé cette action concernant mes possessions matérielles :

– Est-ce que je me sers de cet objet ?

– Cet objet me rend t-il heureuse ?

Si les réponses sont « Non » là encore je trouve une solution pour me séparer des biens qui encombrent mon espace de vie.

Rappelons-nous deux choses essentielles : « En avons-nous besoin ? » et « Cela nous rend t-il heureux ? » La notion de nécessité et de bonheur, voici de quoi nous avons besoin en tant qu’être humain. Simplifions-nous la vie et désengorgeons notre quotidien de tout superflu et concentrons-nous sur ce qui compte vraiment.

J’ai ressenti un réel effet sur mon moral, je me sens mieux, plus libre, libre de mes choix. En devenant minimaliste nous prenons conscience de l’essentiel, nous profitons de notre temps et nous nous acceptons tel que nous sommes. Cette démarche est complètement en accord avec ma démarche écologique, car en achetant seulement l’essentiel et en faisant attention à ma consommation, je produis moins de déchets, je pollue moins et mon impact sur l’environnement est diminué.

Après avoir fait ce tri dans votre vie et désencombré votre espace, le but n’est pas de courir dans les magasins pour s’acheter de nouvelles choses pour combler. Le but de ce mode de vie est d’acheter uniquement le nécessaire. Alors avant de passer à l’acte d’achat posez-vous la question si cela est vraiment nécessaire pour vous ?

Love people. Use things. The opposite never works.
Citation de Joshua Fields Millburn

Cet article a 3 commentaires

  1. Très bel article et très bonnes actions….. Ya plus qu’à 😉
    Car facile à dire mais peut être plus difficile à faire……
    Nos réactions face aux objets quels qui soient, peuvent aussi dépendre de notre âge et par conséquent, notre réaction, nos « ressentis », face à eux. Garder un objet souvenir peut nous faire « du bien » selon notre situation de vie, bien entendu sans pour autant en envahir notre lieu de vie. Ce qu’on appelle une valeur sentimentale qui, en tout état de fait , est somme toute personnelle. Mais il est vrai que « faire le vide », nous allège…. Et fait un bien fou…. 😉
    Merci pour ce bel article et cette idée d’initiative à réaliser…
    Ohhh…. Une géniale idée de résolution pour débuter l’année… 👍

Laisser un commentaire

Ces articles pourraient vous intéresser également

×